Chasse aux canards...

Publié le par Pascal

Salut tout le monde. Bon, de retour pour quelques jours en Suisse, accompagné de ma petite puce. Le temps est toujours aussi… Comment dire… Venté, beau, neigeux, humide, froid, printanier, glacial, à ne pas mettre un canard dehors, sec, à rester sous la couette, a se faire des chocolats chauds. Enfin heureux de changer un peu d’air, et Zürich est une ville dans laquelle je me sens vraiment très bien. Bref je commence en fait à retrouver ma forme d’il y a quelques semaines. Je sens que la machine repart.

Que s’est-il passé depuis ma dernière venue ? Voyons voir (j’ouvre un journal)… Grippe aviaire, grippe aviaire, et grippe aviaire. Ah oui, sinon, autre fait marquant, ils ont trouvé un oiseau mort de la grippe aviaire. Au pays de la propreté (si, si, ce n’est pas seulement un cliché) ça fait tache (non, non, n’applaudissez pas !) en attendant, je n’ai jamais mangé autant de poulet. Miam, je ne sais pas ce qu’il se passe en ce moment, il a un petit goût… Un je ne sais quoi de… Délicieux ! grippe aviaire grippe aviaire grippe aviaire grippe aviaire

Comme je vous l’avais Presque dit, un petit article dans le dernier Netizen traite du rapport entre la pratique du blog et la maladie. J’ai découvert l’article en même temps que tout le monde, et, ma foi, je suis plutôt satisfait. Le journaliste met à mon avis très bien l’accent sur les quelques points importants qui caractérisent la démarche des maladies bloggeurs. Ainsi, il a bien saisi la notion d’exutoire, de besoin de mettre des mots sur des sensations très spéciales, etc (je ne vais pas non plus réécrire son article, allez acheter le magazine si vous voulez en savoir plus ;-))

A lire aussi, et c’est assez intéressant, la mini interview d’une psychiatre qui donne quelques clés pour comprendre la démarche de ces quelques malades qui éprouvent le besoin de mettre à plat devant des centaines (potentiellement des millions) de personnes leur vie de malade. Je me suis moi-même posé beaucoup de questions, souvent, sur ce blog : est-ce racoleur, suis-je entrain de faire de l’exhibitionnisme, ne suis-je pas simplement entrain de vouloir me mettre en avant, de me faire flatter mon ego (et je dois avouer que se faire lire par plusieurs centaines de personnes chaque semaine flatte toujours un peu l’ego), comment cela sera-t-il perçu par les autres malades, n’essaie-je pas simplement de me faire plaindre, etc. et je m’en pose encore beaucoup. Mais les propos de cette spécialiste m’ont conforté dans ma démarche. J’ai moi-même compris un peu mieux ce qui me poussait à aller aussi loin. grippe aviaire grippe aviaire grippe aviaire grippe aviaire 

Ah sinon, quelques erreurs tout de même se sont glissées dans l’article. Enfin ce n’est pas de la faute du journaliste. Nous devions avoir un contact téléphone en plus des mails. C’était il y a quelques semaines. Au même moment malheureusement… Enfin vous connaissez l’histoire… Bref, je n’ai pas 20 ans mais 23 ans (vous noterez la différence énorme, hein ? Mouai, n’empêche qu’à cet âge là, c’est ‘achement important !), la Suisse n’est pas mon pays natal mais simplement la moitié de ma bi-nationalité. Pour résumer, en ce moment : je suis étudiant à Zürich, mais je fais ma chimio en Franche Comté, chez mon père. Donc une semaine sur deux en France, et l’autre semaine en Suisse. C’est clair ? C’EST CLAIR ? grippe aviaire grippe aviaire grippe aviaire grippe aviaire

Quoi qu’il en soit, je tenais tout de même à féliciter la rédaction de ce magazine, qui a fait évoluer celui-ci. Des très bons dossiers (j’ai beaucoup aimé le dossier principal sur les ados et les blogs), des rubriques amusantes, insolites, polémiques (débat sur les caricatures et l’affaires Garfielld) et une mise en page toujours voire plus dynamique. Bravo. grippe aviaire grippe aviaire grippe aviaire grippe aviaire

Sur ce, je dois vous laisser un peu. Eh oui, la puce est là en ce moment, donc j’en profite au maximum. Et puis je recharge un peu les batteries après cette période au creux de la vague. Je me demande ce qu’on va faire ce soir… Et si on allait voir les canards et les cygnes au bord du lac ? A tchao bonsoir !

Publié dans Mon cancer

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maxime 07/03/2006 09:34

Bonjour Pascal ,
Je ne trouve pas du tout les personnes racoleuses lorsqu' elles parlent de leur souffrance face au cancer , bien au contraire ! Il faut avoir beaucoup de courage pour revivre une seconde fois ce que l' on a en écrivant aux autres sur son blog ! Et puis , si ça peut aider , voir réconforter , les autres malades ou ceux qui vivent avec eux , je ne vois pas où est le problème ! ! ! ! !
Bonne continuation et bonne journée ,
Maxime

Pascal 07/03/2006 09:39

Bonne journéePascal

Ari 06/03/2006 13:21

Bonjour Pascal,Ici Ari, l'auteur de l'article dans Netizen.Pardonnez-moi les deux petites coquilles en rapport avec votre âge et votre bi-nationalité.Je suis toutefois ravi que l'article vous ait plu, et j'ai également beaucoup apprécié l'intervention de la psy.Bonne continuation, et surtout bon courage !Ari

Pascal 06/03/2006 14:06

Merci Ari! Pas de soucis pour les deux coquilles, ce n'était pas essentiel pour l'article.
Bonne journée
Pascal

HermÚs 06/03/2006 09:10

Bonjour Pascal
heureuse de te lire, ton humour est revenu ouffffffff, et vive ta puce pour te remonter le moral
La grippe aviaire, on connait que ça en ce moment mêmes les hommes politiques nous donne l'exemple : MANGER DU POULET y a que ça de vrai
Humm c'est vrai que c'est bon
Bisous Hermès

Pascal 06/03/2006 10:37

Re-miam.

Elise, la Frenchie 04/03/2006 22:52

FLASH METEO!


pour petit pingouin suisse, retour prochain du soleil!

cat raisonnable ;) 04/03/2006 21:10

dsl j'ai buggé
nan, nan, c'est juste amicale ... je veux pas de pb, nan, j'en veux pas .. ;)
bonne soirée
 
 
t'as vu je dis pas bisous ;-)

Pascal 06/03/2006 10:36

Bisous :p