Pénultième...

Publié le par Pascal

L’avant-dernière chimio est maintenant derrière moi. Elle est venue non sans mal. Mardi dernier, il y a une semaine, me voilà dans ma chambre d’hosto. La routine se met en marche, branchage, ça y est, je suis pendu à ma potence. Visite de la nouvelle interne, très sympathique. Un détail très important à mes yeux, elle vient s’asseoir sur le bord du lit à côté de moi pour me questionner et répondre à mes interrogations. J’apprécie.

La routine continue, bilan physique, je passe à la pesée, boxeur prêt a monter sur le ring pour l’avant-dernier combat. Il est 8h30.

La routine continue. Je m’endors.

Je me réveille en sursaut. L’hématologue entre en trombe dans ma chambre. 11h30 ! Pas normal, on n’a pas encore commencé ma chimio !

 « Allez, on vous débranche et on vous vire. » Le verdict est tombé, les blancs sont trop bas, une chimio de plus et je risquerais l’infection.

La routine continue. Prescription d’ovaires de hamster. Chimio reportée d’une semaine. Une semaine, c’est très court, et très long à la fois. Lorsqu’on vient de passer 7 mois de chimiothérapie, 14 séances, une semaine, ce n’est rien du tout. Des cacahuètes. Mais lorsque c’est le programme des prochaines vacances ainsi que la reprise du travail qui est en jeu, une semaine devient un obstacle bien fâcheux… J’encaisse le coup. Très mal, les premières 24 heures. Le mariage de ma sœur le week-end précédent y est peut-être pour quelque chose, je m’en veux d’avoir fait la fête tard et d’avoir fatigué autant mon organisme…

Et puis je me réfugie finalement dans l’effort physique. Le vélo. Chaque coup de pédale me décharge d’un poids, d’une partie de ma colère. Ma pratique en devient presque maladive, je parcours environ 250 km dans les jours qui suivent, trouvant la paix un peu plus à chaque tour de pédalier.



Entre temps, je continue donc mes piqûres d’ovaires de hamster. Je pète tous mes records. Pour les connaisseurs, je suis monté à plus de 43 000 de leucocytes (pour une fourchette nominale 4000-8000.) Au point que l’interne, à notre entrevue suivante, me demande si je n’ai pas eu trop mal dans les os.



Mardi dernier, justement, nous nous voyons. Victoire ! La chimio va avoir lieu !! Se réjouir d’avoir une chimio peut paraître… Surnaturel… Mais pour moi, c’est un soulagement ! Sans soucis, je gère comme un chef. Un vomissement le soir, un peu limite les deux matins suivants. J’ai aussi testé l’arme ultime anti-mauvais-gout-dans-la-bouche : les glaçons de jus d’ananas. C’est très froid, donc anesthésiant, et avec l’acidité de l’ananas en plus, on oublie pour quelques minutes ce gout exécrable de médicament, amer, salé, métallique, que l’on a dans la bouche…

Pour conclure, la phrase que j’ai du le plus entendre depuis deux jours : PLUS QU’UNE !

Publié dans Mon cancer

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Youkou de chaud 18/07/2006 22:51

un bisou Pascal, envoi immédiat...BiSoU

Sangui 14/07/2006 21:52

Il faut pas vendre la carapace du crabe avant de l'avoir tué. mais là il agonise à ce que je vois!! Pas d'inquiétudes à avoir concernant les leucocytes, ça prouve que le traitement est efficace, non? En tout cas je compatis pour l'emploi du temps foutu en l'air!
Je viens de découvrir ton blog. Emouvant et drôle en même temps! Du coup je l'ai conseillé à la fille de mes proprios qui recommence une seconde chimio, ne serait-ce que  pour tes ptites recettes de grand-mère (si tu me permets la comparaison :D)
Ton blog me montre que tout est relatif... (oui, je suis une fan du panrelativisme, je sais). Je pensais pas qu'une personne en chimio pouvait faire tant de vélo sans risquer la syncope! Moi j'ai pas de cancer (pas encore, mais bon, si j'ai bien compris, je risque fort d'en développer un un jour), mais j'ai appris il y 4 mois que je faisais de l'arthrose dans les deux genous... du pipi de chat, comparé à un cancer... Mais je me traine pour bouger, je préfère attendre une demi heure de plus pour prendre un bus qui me dépose en bas de chez moi plutot que marcher 10 minutes, je peux plus me mettre à genous et j'ai du freiner les séances d'escalade... :'(
Je crois que les jours ou je ferai ma larve, je penserai à toi et tes 200km de vélo, ça me motivera!
ah, oui, pour info, j'ai 23 ans, et mes jambes 75! (sauf que j'ai pas encore de varices ^^)
PS: en tant que grand-mère, je peux me permettre te dire que malgré la bétadine j'apprécie la photo! ça me fait penser à cette spécialité suisse que j'apprécie plutôt pas mal  :D
bon, sur ce, ça fait 1h30 que je lis tes archives au lieu de bosser mes exams... (dont un de cancéro, en fait je reste dans le sujet ^^) alors à plus!

:0075:Danet:0075: 14/07/2006 09:15

Petit coucou à toi Pascalou.J'ai hâte d'avoir de tes nouvelles.Mille bisous de Mamie Danet.

guillaume 13/07/2006 18:38

Je pêche surtout les huats de seine comme l'ile de la jatte à levallois ou il y a de la tranquilité, mais j'aime aussi le cinéma et pour l'instant j'en profite à domicile je regarde tt les films policiers clasiques histoire de passer le temps.

:0075:Danet:0075: 12/07/2006 14:49

Waouhhhhhhh, Youpi !!!!!!!!!C'est la fin !!!!!!!! Je surveille le compteur........Mille bisous.Mamie Danet.