Initiative

Publié le par Pascal

Une belle initiative que je viens de découvrir, et qui se termine justement aujourd'hui. Jean Marc Majeau est un médecin gastro-entérologue, spécialisé dans la cancérologie digestive. Mais un jour, la maladie qu'il combat depuis des années avec ses patients décide de s'attaquer directement à lui. Il est opéré d'un cancer du colon en septembre 2005.


Le cancer du côlon et du rectum est le premier cancer en fréquence tous sexes confondus en france. Il touche chaque année environ 36 000 personnes, avec une légère prédominance masculine. Avec 18 000 décès, il représente la troisième cause de mortalité par cancer chez l'homme après les bronches et la prostate, et la deuxième cause chez les femmes après le sein. C'est cancer qui se soigne bien, par la chirurgie et la pose éventuelle d'un anus artificiel. Le fort taux de mortalité vient du fait que la maladie reste longtemps asymptomatique. C'est-à-dire que la maladie se développe sans présenter de symptomes "hors du commun": des saignements dans les selles, des constipations ou diarrhées, peuvent être le résultats de problèmes bénins (digestifs, hémorroïdes, etc.) Les causes sont sûrement multiples, mais on peut citer principalement les causes alimentaires: excès calorique, alimentation richement carnée, absence de fibres, surpoids... accentuent indiscutablement le risque.

Bref. Après le traitement de sa maladie, Jean Marc Majeau envisage un tour de France à vélo afin de sensibiliser un maximum de population à cette maladie et à son dépistage. Ce tour de France, il doit le terminer aujourd'hui. Espérons que son expérience aura été fructueuse.

Enfin, je ne peux m'empêcher de citer quelques uns de ses propos sur son site, sur lesquels je le rejoints totalement (je croirais me lire):

  • Le combat contre la maldie se rapproche d'une épreuve sportive. Il est lon, incertain, semé d'embûches, mais son objectif est celui de la victoire à obtenir coûte que coûte quelle que soit l'issue.
  • Le fait d'avoir été ou d'être traité pour une pathologie maligne doit autoriser une vie normale et la réalisation de tous types de projets, aussi  fou qu'ils puissent paraître.
  • Le dépassement de soi peut être un des moyens pour favoriser une guérison impulsée par les thérapeutiques conventionnelles.
  • Il faut oublier sa peur, dédramatiser la notion de cancer inciter les populations a se prêter au dépistage. Le fait de rencontrer quelqu'un qui a été opéré et qui paraît en bonne santé et réalise un exploit sportif peut eprmettre de dépasser sa peur devant le risque de la découverte d'une pathologie dont on veut ignorer l'existence.
  • La maladie n'arrive pas qu'aux autres et intéresse tout le monde. Elle peut toucher quelqu'un  de relativement jeune, sportif et médecin, de surcroît spécialisé dans la pathologie en question. Cet exemple, surprenant, peut permettre par sa singularité, une exposition médiatique exemplaire.

Publié dans Maladie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cat 21/09/2006 08:38

la maladie n'arrive pas qu'aux autres ... mais les gens ne veulent pas entendre, ils pensent que s'ils nient cela ne passera pas par eux ... ils pensent que eux, sont immunisés ...
bisous

Sieglind la dragonne 20/09/2006 23:11

Très chouette initiative en effet, et surtout très, très positive! Un battant! Bises et merci de cette info sur ce genre de cancer, je ne savais pas d'où ça pouvait provenir... je suis renseignée.Bises Pascal

Briesing 20/09/2006 16:24

Merci, une fois encore, de nous faire ce témoignage.