Positif

Publié le par Pascal

Les derniers résultats de petscann sont très bons: "Pas de lésions actives en vue". En voilà une bonne nouvelle!

Mes pensées vont aux malades qui vivent la même chose que ce que j'ai vécu il y a un an. Je leur rappellerai la phrase de Camus:

"Au milieu de l'hiver, j'ai découvert en moi un invincible été."

Publié dans Maladie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascal 06/01/2007 08:40

Je te souhaite une Bonne Année Pascal ainsi qu'à ta famille et si tu veux me faire plaisir en 2007 c'est surtout de ne jamais baisser les bras et de continuer le COMBAT, entre Pascal on peut bien se serrer les coudes @+.

Jean-Christophe Heckers 05/01/2007 14:17

Que cette année te soit bénéfique. Et qu'elle le soit aussi pour tous ceux qui souffrent encore...

:0075:D@net:0075: 02/01/2007 10:56

Mamie D@net te souhaite une excellente année, et que ta maladie reste de plus en plus, un lointain souvenir....Gros bisous.

cat 01/01/2007 09:35

nat 29/12/2006 00:52

cela fait quelques heures que je lis ton blog depuis le début, que je pleure, que je souris, que je pleure...Cette incroyable sensation d'avoir pû écrire moi-même ces lignes, les mêmes phases de doute, d'acceptation, de déprime, d'espoir.....j'ai un cancer du sein en phase 3 avec mamectomie totale et atteinte des glanglions, ce qui est bien loin de ton cancerj'ai 39 ans ce qui est bien loin de ton âgeje suis une femme, ce qui est bien loin de ........j'ai l'impression d'être la seule au monde à ressentir ce que je ressens, mais en te lisant je me dis que cette souffrance, cet espoir, toutes ces phases par lesquelles je suis passée sont sans doute universelJ'aime ton témoignage et ta force de vivre parce que tu t'en es sorti et parce que moi je n'ai pas encore terminé les traitements et que je souhaite une fin comme toi    même le fait que tu écrives de moins en moins prouve que tuguéris et que tu passes à autre choseJe suis si touchée par ce blogPorte toi bien, vis ta vis comme tu as l'air de la vivre sainement et à fond je te remercie de ce témoignagePS) j'ai comme toi refusé e voir des psys et puise ma force outre dans mes trois enfants et mon mari dans la lecture de gens comme toi qui nous prouvent que la vie peut être très très dure, mais aussi dure soit elle, elle vaut vraiment la peine d'^tre vécue