Et de trois...

Publié le par Pascal

Mercredi. Me voilà remis de cette foutue angine. Je suis sorti de l’hôpital hier, avec beaucoup de plaisir et de soulagement. J’y ai discuté avec un gars de 65 ans lui aussi atteint du cancer, qui a eu droit à un séjour de 5 semaines en chambre stérile…

 

J’ai honte de me plaindre de trois jours d’hospit…

 

Chambre stérile… Pourvu que je ne passe pas par cette case. Ce charmant monsieur me raconte la manière dont il l’a vécue. Cinq semaines dans un espace de quelques mètres carrés, avec pour seules distractions la télévision, la lecture, et un vélo d’appartement. Cinq semaines. Il me raconte comment il vit les deux premières semaines, assez bien en fait. Et puis ensuite rien ne va plus. Le confinement auquel il n’a pas été préparé, l’interdiction de voir ses proches (il a du choisir une personne qui serait ensuite la seule à pouvoir lui rendre visite…) Au secours…

 

Deux jours de répit, mercredi, jeudi. C’est l’occasion de profiter de la campagne environnante, et des dernières chutes de neige.

 

Vendredi. Chimio numéro trois. A peine remis, et je replonge déjà. Chienne de vie.

 

J’ai tout de même la chance d’être pris en hôpital de jour. C’est déjà ça de gagné. Je retrouve mes infirmières et aides soignantes préférées. On me pique rapido dans la chambre implantable. Une sacrée invention tout de même. J’ai eu vraiment du mal à l’accepter dans les premiers jours. Ce corps étranger me gênait vraiment, au point d’avoir parfois l’impression de ne plus pouvoir respirer correctement. Mais maintenant, celle-ci se rappelle à moi simplement lorsque je me vois torse-nu devant la glace. J’ai l’impression d’avoir une grosse bestiole sous la peau.

 

La chimio se passe bien. Elle se passe toujours bien, en fait. C’est après que ce n’est pas marrant !

 

Samedi. Comme à l’accoutumée, je me sens juste fatigué. Mais au moins je mange correctement. Quel merveilleux nouvel an, passé dans les bras de Morphée… Joie...

 

Dimanche. Les choses se dégradent. Les nausées ne s’arrêtent pas. Je vomis malgré mes médicaments à 10 euros le cachet… Tiens d’ailleurs, faudra que je fasse un petit article sur ce que je vous coûte depuis quelques semaines. J’ai reçu aujourd’hui la feuille de remboursements de ma Sécu pour le mois dernier, ça vaut le détour… Bref, je ne mange rien ce jour là. Mon poids de forme (au pic de ma forme sportive) est entre 68 et 69kg. Je suis à 65kg en ce moment, ce qui reste encore largement acceptable. Mais je me demande bien ce qu’il en sera après 10 chimios…

 

Lundi. Petit déjeuner. Je tente d’avaler quelques fruits secs. 15 min plus tard, ces même fruits secs flottent, à l’état de bouillie mêlée à de la bile, au fond de mes toilettes. Le festin ne sera pas pour ce jour. Ça flotte bien, les amandes. Je me sens faible. Et dire que la veille de ma première chimio, je me tirais encore la bourre avec les potes à VTT…

Publié dans Mon cancer

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

carole 09/01/2006 16:15

coucou!
je te vois souvent sur le forum et enfin le temps de visiter vraiment ton site.
c'est génial ce que tu fais et je voudrais avoir ton courage. Je te souhaite le meilleur et d'expérience je sais que le moral est très important et qu'on peut arriver à vaincre cette p..... de maladie! tu es sur la bonne voie...continue à délirer comme tu le fais ;-)
à +++ sur le forum
mimime
 

Sieglind la dragonne 05/01/2006 14:36

Jak et sa "meute"! hé, hé! C'est un peu la relation du sorcier et de ses familiers n'est-ce pas? Une cohabitation genre "entente cordiale" mais à la première fausse note... ils ne nous ratent pas hein?Gros bisous à vous deux et bonne journée à Elise.

Elise, la Frenchie 04/01/2006 21:47

Pascal, je veux bien te donner de mes kilos, si ça pouvait t'aider... ;)Bon, c'est con de dire ça...Allez, une petite musique bien allemande pour requinquer tout ça!Le Vtt, c'est pour bientôt à nouveau! Même si tu as l'air d'être dans un tunnel tout noir pour le moment...  Garde le moral, même au dessus de la cuvette des toilettes... Bon, j'exagère un peu là? ;)Allez, écoute ça... http://media.putfile.com/Wir-sind-Helden---Mussen-nur-Wollen(lien à recopier, je sais pas faire un lien dans ces commentaires à la c..!)Bisous garantis sans crabes, mais riches en aligot élément!ps : c'est décidément très con, ce que j'écris, moi! ;) tu m'en veux pas trop?

Jak 04/01/2006 15:12

C est "marrant" tu vois une grosse bete en toi moi je vois plein de petit bidules qui courrent et rigolent, genre mix de gremlins et de morpions.Bizarremet je finis par les aimer ces petites betes, j ai une relation intime et, helas, tres fidele avec elles donc on finit par s y attacher.

Sieglind la dragonne 04/01/2006 14:34

En plus, la période des fêtes c'est pas trop le moment question alimentaire de bien garder tout ce qu'on ingurgite, malade ou pas! J'te confirme les fruits secs, ça flotte très, très bien (pourtant, je ne bois pas, mais mon foie estropié de naissance a encore fait des siennes) Là, mon rêve un bouillon de légume, jusqu'à la fin de mes jours (rien que le mot "nourriture" me fait baigner les dents du fond)A plus mon Pascalou et reste tel quel (moralement et intellectuellement) c'est ça qui te fait sortir de la masse de ceux qui subissent sans se battre.Gros bisous et je file